Quant à la région de Lowestoft que dire, cela ressemble à la Bretagne : de belles plages de sable fin, mais aussi des côtes très découpées, beaucoup de bateaux de pêcheurs, qui sont malheureusement de plus en plus des bateaux de promenades, des petits ports de pêches où se nichent des pubs « de pêcheurs. C’est aussi une région très écologique et sauvage on trouve sur certaines côtes des phoques (seal en anglais). Tout a beaucoup de cachet, les maisons sont peintes de toutes les couleurs, beaucoup sont roses, il y a même des églises où l’on sert le thé. Quand à tout ce que je n’ai pas cité nos amis Anglais sauront bien vous l’expliquer sur place et vous promener en dehors des sentiers battus où l’on ne rencontre l’été que des Français.
En 2016, notre prochaine visite à Lowestoft du 9 au 14 juillet va encore nous permettre de vivre d’intenses moments avec nos amis Anglais qui sont déjà à la préparation d’un superbe programme de découverte de leur région. Nous sommes impatients !

Les plaisirois à Lowestoft

Dimanche 10 juillet 2016

 

Nous avons fait bon voyage 

Nous sommes restés dans nos familles d'accueil

Lundi 11 juillet 2016

Ce matin là, nous avons fait la découverte de Woodbridge, un joli petit village

 

Après le déjeuner ...

Les Anglais sont aussi comme vous le savez des passionnés de chevaux, ils nous avaient réservé quelque chose d'original, la visite d'un Haras de chevaux de trait 'the suffolk punch trust" Une association destinée à préserver cette ancienne race de chevaux, à en continuer l'élevage et à maintenir autour de ces chevaux, les métiers traditionnels

 

Suivi d'un petit tour de calèche, nous avons pu caresser de jeunes chevaux, et nous avons eu l'occasion d'admirer les vieilles machines agricoles

Mardi 12 juillet 2016

 

Une nouvelle journée de visite dans cette merveilleuse ville anglaise d’'Ely à coté de Cambridge

C'est aujourd'hui la ville d'Ely et sa superbe cathédrale 

 

 

 

 

Bien que l'architecture Gothique soit originaire d'Ile de France, il existe en Angleterre de merveilleuses cathédrales Gothiques, signe que nos deux peuples s'inspirent depuis des siècles. Cathédrale consacrée en 1109. 

Une exposition de vitraux se tenait à l'intérieur

Mercredi 13 juillet 2016

 

 

 

 

Pour bien commencer la journée, nous nous sommes tous réunis autour de la table pour un English Breakfast

Journée à Southwold, une jolie ville au bord de la mer

 

Et pour finir, une petite journée dans cette ville dont je vous ai souvent parlé dans mes articles : Southwold. Petite ville balnéaire à 20 km de Lowestoft, où nous nous replongeons dans l'Angleterre d'après-guerre, où le temps s'est arrêté. où l'on mange en bord de mer, souvent très agitée des 99p (glace anglaise avec un bâton de chocolat qui coutait à l'origine 99 pences). C’est aussi à Southwold que l’on trouve de grandes plages de sable fin bordées de petites cabanes en bois de toutes les couleurs, qui valent une fortune, une expression du chic Britannique. Il faut découvrir celle de « Susan », une Allemande installée à Southwold, qui a transformé sa cabane en maison de thé et dont le mari, un Anglais pure souche a construit le « pier », cette avancée qui s’enfonce très loin sur la mer et de laquelle on peut s’embarquer pour Londres quelquefois dans l’année. C’est aussi une région très écologique et sauvage, on y trouve des phoques (seal en anglais), sur certaines côtes. Tout a beaucoup de cachet, les maisons sont peintes de toutes les couleurs, beaucoup sont roses, il y a même une église où l’on sert le thé. 

 Une remise de légion d'honneur, une merveilleuse cathédrale gothique, une ville de bord de mer des plus chic, la visite d'un des derniers haras de chevaux de trait et bien sur la chaleur de l'accueil de nos amis anglais tout cela nous l'avons vécu en l'espace de 5 jour lors de notre dernier séjour à Lowestoft.

Effectivement ce n'était pas commun, car en ce 13 juillet 2016, nous étions bien invités à une remise de la Légion d'Honneur à un soldat anglais, d'ailleurs beaucoup d'entre nous n'avaient pas bien compris, las anglais abusaient-ils du terme de Légion d'Honneur, en nous en parlant en français ? C'est donc dans le flou que nous arrivons à cette cérémonie, où nous attendait le maire de Lowestoft en grande tenue, col en hermine, une chaîne énorme au cou par une grande chaleur. Et oui ! c'était bien un Légion d'Honneur qui était remise à un soldat anglais ayant combattu en Normandie, cette médaille était remise à ce soldat de 94 ans, par l'ancien maire de Lowestoft un ancien des forces spéciales, par délégation du préfet de Normandie, au nom de la république française.

 

Pour la majorité d'entre nous Plaisirois, c'était la première fois que nous assistions à une telle cérémonie

Merci à nos amis de Lowestoft

 

 

 

 

 

Jeudi 14 juillet 2016

 

C'est fini !

le voyage est terminé, il faut rentrer 

 

Le témoignage d’Elodie, 30 ans, (nouveau membre du CA)

Elodie nous conte son premier voyage avec quelques photographies

 

J'avais peur que le voyage en bus soit long et finalement le voyage a passé vite.

J'ai adoré ce voyage, j'ai rencontré des plaisirois fort sympathiques et surtout la famille qui m'a reçue est très gentille, je dirais même géniale. Mon hôtesse m'a emmenée voir le château de Norwish, nous avons fait du shopping, nous sommes allées au bowling. Elle m'a fait un petit déjeuner anglais et des plats typiques anglais et moi je leur ai fait des crêpes, ils étaient très contents. C'est ça le jumelage, un échange entre deux cultures.

Les endroits que nous avons visité étaient très beaux, j'ai adoré Southwold, avec la mer et ses petites maisons. J'ai passé une semaine avec pleins de fou rire que ce soit avec les "anglais" ou les "français". J'aurai aimé rester quelques jours de plus.

J'aurai aimé rester plus longtemps mais je compte bien y retourner et revoir ma famille anglaise

 

Barbara COMMO 18 ans, jeune membre de Plaisir Jumelage 

 

"le voyage en Angleterre a été pour moi une expérience très enrichissante. Le jumelage de la ville de Plaisir et celle de Lowestoft m'a permis de faire de nouvelles connaissances, de partager plein de bons moments, et surtout de progresser en anglais.

 

Angela et Derek, nos hôtes anglais qui nous ont accueillis chez eux, ma grand-mère et moi, ont été très chaleureux.  J’ai pu parler avec eux, et progresser en anglais tout au long de la semaine. Ils nous ont fait découvrir leur ville, et emmenées dans des restaurants à spécialités locales.  J’ai pu rencontrer aussi des jeunes français de Plaisir, nous avons ensemble fait les visites des villes et des musées, organisées pour nous. Nous avons partagé de bons moments, que ce soit durant les visites ou pour mettre l’ambiance à l’arrière du car ! 

 

J’ai également beaucoup apprécié le petit déjeuner anglais préparé pour les français, suivi par une chanson d’Adèle interprétée par deux anglaises. Le dernier soir, nous avons eu le plaisir d’assister à un spectacle qui mêlait chant, sketch, humour, théâtre, et magie. Moi qui suis passionnée par la magie, j’ai pu rencontrer et parler avec le magicien à la fin du spectacle, et nous nous sommes fait d’autres tours de magie. Faire de la magie en Anglais a été l’un de mes meilleurs souvenirs de ce voyage ! Je remercie donc tous ceux qui s’occupent du jumelage et j’espère que ces échanges vont continuer, car c’est un excellent moyen de partir à l’étranger rencontrer de nouvelles personnes et de vivre de nouvelles expériences. » 

Ils sont tous revenus avec un merveilleux cadeau, il s'appelle l'Amitié, l'Amitié se savoure et se partage avec chacun d'entre nous


L’Angleterre : beaucoup d’entre nous, n’ont qu’une vision assez restrictive de ce pays, déformée par les souvenirs de notre scolarité et l’Histoire, les séjours linguistiques ou la méfiance vis-à-vis d’une gastronomie si différente de la nôtre.

Cette approche ne correspond pourtant en rien à la réalité.
La ville de Plaisir est jumelée avec Lowestoft depuis 1979 et c’est toujours un ravissement d’aller dans cette région, près de grandes villes comme Norwich et Ipswich plus connues en France par leurs équipes de football que par leur charme britannique. C’est aussi un vrai dépaysement de se retrouver immergé dans la langue anglaise et de se lancer à converser avec des natifs qui parlent un anglais si différent de celui qu’on apprend à l’école. Toutefois, quoi qu’il en soit la langue n’est jamais un obstacle à la communication, car nos amis anglais sont très francophiles et adorent s’exprimer en français.
Un des objectifs d’un voyage organisé par « Plaisir Jumelage » est de vous montrer une image différente de l’Angleterre et de démystifier l’anglais à travers une pratique entre amis sans rien de formel. « Plaisir Jumelage » n’organise pas de séjours linguistiques, ni de cours de langues, chacun son métier d’autres le font très bien. Nous, nos objectifs c’est de mettre les gens en contact afin que se nouent des amitiés sur le long terme, de leur faire aimer ce pays, de rapprocher les associations culturelles et sportives des villes jumelles et de faire découvrir notre contrée à nos amis anglais.

 

Visite de nos amis  anglais du 26 au 31 mai 2015

Polly Grace, journaliste au journal de Lowestoft, a fait paraître les articles suivants à son retour :

«L’association de jumelage, Lowestoft et Plaisir, a emmené plus de trente de ses membres pour un voyage de plusieurs jours à Plaisir où le groupe est resté dans les familles de la ville.

En plus de visiter Plaisir, le groupe passa un jour dans Paris, un autre à St Germain en Laye et à Auvers sur Oise, où Vincent Van Gogh est mort et est enterré.

Les organisateurs ont déclaré que cette visite, qui dura de mardi à dimanche, a été l’une des plus réussies dans l’histoire de l’association.

Le président Richard Pulham a dit : « c’était fabuleux d’avoir des tranches d’âges si larges parmi nous, des jeunes ados aux plus de 80 ans !

Chacun fut ému par la chaleur de l’accueil des Plaisirois et les visites culturelles furent vraiment très appréciées. Ce fut également un immense plaisir de se revoir mais plaisir également pour les nouveaux hôtes et membres de se rencontrer pour la première fois . »

Les membres du groupe de pantomime de Reldom et de Southwold étaient aussi avec nous et nous ont présenté une version condensée de Cendrillon pour un auditoire franco-anglais !

Des membres du groupe anglais ont chanté et dansé, d’autres membres d’une association, qui s’expriment en langage des signes, ont chanté et dansé et ont ainsi pris part à cette soirée au théâtre, avant le passage sur scène de la troupe plaisiroise de l’APPTSV.

Nos hôtes français avaient aussi organisé une visite de l’hôtel de ville de Paris, et organisé une grande soirée en notre honneur.

Pat, l’épouse de Mr Pulham, qui avait organisé le voyage, a ajouté : « nous avons été très privilégiés de pouvoir visiter l’hôtel de ville de Paris, peu de gens ont cette opportunité et certainement encore moins peuvent y prendre leur repas.

Beaucoup de personnes ont dit que c’était l’une des meilleures visites à Plaisir, non seulement par la qualité des visites mais par la merveilleuse atmosphère ! »

 

L’association organise des événements tout au long de l’année et recevra un groupe de plaisirois l’an prochain.

 

Mon chaleureux accueil en voyage

Ce qui m'a paru le plus remarquable à Plaisir, ne fut pas le château pittoresque ou les jolies fontaines sur chaque rond point ... mais la chaleureuse réception que nous avons eue.

Je suis arrivée en étrangère à Plaisir, n'ayant jamais participé au jumelage auparavant, mais j'ai tout de suite senti le contraire

J'ai été accueillie avec cœur par ma merveilleuse famille et les autres plaisirois se sont mis en quatre pour rendre notre séjour agréable.

Ils avaient organisé une visite VIP à l'Hôtel de Ville de Paris, organisé une soirée et des visites culturelles.

J'ai été profondément touchée par leur gentillesse et leur enthousiasme à faire ma connaissance simplement parce que suis de Lowestoft et que cela signifie que nous avons une relation forte.

Et c'est cela le jumelage !

C'est bien plus qu'un signe en passant, entre deux villes !

C'est faire que notre visite garde vivant le contact entre Lowestoft et Plaisir et que ça puisse continuer longtemps

 

Que dire de plus, si ce n'est remercier encore une fois chaleureusement nos familles d'accueil qui ont permis cette belle rencontre !